23 octobre 2016 ~ 1 Commentaire

Une mort qui en vaut la peine, de Donald Ray Pollock

Pollock-Une-mort-qui-en-vaut-la-peine

Les trois frères Jewett vivent avec leur père dans une ferme, s’épuisant jour après jour au profit d’un propriétaire terrien qui leur fait miroiter quelques poules en échange d’un labeur titanesque. L’action se déroule en 1917, quelque part entre la Géorgie et l’Alabama, dans une Amérique profonde et rurale que l’auteur affectionne. Lorsque leur père meurt soudainement, les jeunes garçons décident d’en finir avec leur vie de misère et de devenir braqueurs de banques. Prenant pour modèle le héros du seul livre de la maison, qu’ils ont lu et relu et qu’ils connaissent par cœur, ils prennent la route pour des lendemains meilleurs. Mais l’avenir glorieux qu’ils imaginent va se transformer en funeste cavale.

C’est avec bonheur que j’ai retrouvé l’univers et l’écriture de Donald Ray Pollock, et je remercie Babelio et les éditions Albin Michel de m’avoir fait parvenir son nouveau roman. Moi qui avais tant aimé « Le diable, tout le temps » et ses personnages bouleversants et désespérés, ai retrouvé ici la même patte. Le même talent pour construire un récit dans lequel plusieurs histoires s’entremêlent et se rejoignent. Ici aussi, une large galerie de personnages différents vient toucher le lecteur, à l’image de ces frères Jewett qui sont bien loin de la réputation qu’ils font naître. Ils ne sont nullement des brutes cruelles et sanguinaires, mais de jeunes hommes ayant joué de malchance tout au long de leur jeune vie. Donald Ray Pollock met tout son talent, décidément grand, pour nous émouvoir sur le sort de ces trois frères, sur celui de ce couple dont le fils a quitté la maison, ou encore celui d’un soldat homosexuel. Ces trois exemples, parmi bien d’autres dans ce roman, montrent à eux seuls que ce deuxième roman est à la hauteur du premier, et que Donald Ray Pollock fait partie des grands.

babelio-logo

Une réponse to “Une mort qui en vaut la peine, de Donald Ray Pollock”

  1. Itzamna 10 décembre 2016 at 22:10 Permalink

    Bonjour,
    Et contente de te trouver après ce petit temps de pause ;-)
    Un titre qui me paraît bien plaisant.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

~ Angelak ~ |
salon international du livr... |
MonArt swing2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Saga de l'Espace
| Total nosense
| llectures 2012