17 mai 2015 ~ 0 Commentaire

Celle qui en savait trop, de Linwood Barclay

Lecture en cours

Keisha Ceylon est une mère célibataire qui pratique la voyance pour améliorer ses revenus. Elle propose ses services aux personnes dont un proche a disparu, se vantant d’avoir des visions qui lui permettront de retrouver sa trace. Mais si Keisha s’avère douée, c’est plutôt dans le domaine de l’escroquerie. Car son soi-disant don est une imposture, et la jeune femme joue en fait sur la crédulité et le désespoir de ses clients.

Le jour où elle voit à la télévision un homme et sa fille en pleurs, elle se précipite chez celui qui vient d’émouvoir toute la ville en appelant à l’aide après la disparition de sa femme. Mais son petit jeu de voyante va s’avérer dangereux, car elle va par le plus grand des hasards s’approcher d’une vérité bien différente de ce que les faits laissent à penser.

Lorsque le site Babelio m’a proposé de découvrir ce livre, j’ai tenté ma chance car la quatrième de couverture m’avait d’autant plus séduite qu’elle s’accompagnait d’une phrase élogieuse de Stephen King. Mais sincèrement, l’abondance de dialogues et une intrigue qui s’essouffle très vite à mon goût, font que ce roman m’a totalement laissée de marbre. Quant au ton humoristique mis en avant, il ne suffit pas à lui seul à relever un ensemble bien fade et bien plat. En résumé je remercie les éditions Belfond de m’avoir envoyé ce livre, mais la découverte de Linwood Barclay est pour moi une franche déception.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

~ Angelak ~ |
salon international du livr... |
MonArt swing2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Saga de l'Espace
| Total nosense
| llectures 2012