08 mai 2014 ~ 1 Commentaire

En mer, de Toine Heijmans

En-mer

Donald est un homme las de son travail, dans lequel il ne donne plus satisfaction. Sa direction propose de lui offrir un congé de trois mois, durant lequel il décide de partir en mer en solitaire. Donald aime naviguer, et il connaît bien l’océan. Il souhaite que sa petite fille le rejoigne à bord pour les derniers jours du voyage, et après avoir hésité, sa femme accepte. Il est donc le plus heureux des hommes…jusqu’à ce que la petite disparaisse du bateau en pleine nuit, au moment où une tempête se profile à l’horizon.

En disant cela je ne dévoile rien, car le fait est annoncé dès les premières pages du roman, dans le chapitre d’ouverture. A partir de là, la suite de la narration s’effectue à rebours, et le lecteur vit alors le voyage depuis son début. Il sent les failles et la fragilité psychologique de cet homme, et le pilier que représente pour lui sa famille. Sa petite fille est forte et semble avoir l’assurance qu’il n’a pas. Et au fil des pages, dès lors que le lecteur connaît et pressent un dénouement dramatique, l’angoisse s’installe.

Ou plutôt devrait s’installer. Car le roman n’a pas du tout fonctionné sur moi, et je n’ai ressenti ni attachement ni peur de voir le pire se produire. Je l’ai lu sans rien ressentir, alors que la quatrième de couverture m’avait fait espérer un choc semblable à celui ressenti lors de la lecture de « Sukkwan Island », de David Vann. Bref, on est très loin de ce roman, ou de « La route » de Cormac Mc Carthy, et c’est une déception.

Une réponse à “En mer, de Toine Heijmans”

  1. Je me suis glissée dans la cabine et ai accompagné ce père jusqu’au bout de son voyage. Ce roman m’a beaucoup marquée.

    Dernière publication sur Des mots et des mailles : Deux cigarettes dans le noir


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

~ Angelak ~ |
salon international du livr... |
MonArt swing2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Saga de l'Espace
| Total nosense
| llectures 2012