22 août 2011 ~ 4 Commentaires

Nous trois, de Jean Echenoz

images4.jpeg Situations improbables et narrateurs multiples, Jean Echenoz s’y entend pour brouiller le lecteur…et le perdre en ce qui me concerne. Je ne dirai pas que je n’ai rien compris à cette histoire, mais je l’ai trouvée sans grand intérêt. D’un tremblement de terre à un voyage dans l’espace, deux hommes et une femme traversent des situations invraisemblables, et il est d’autant plus difficile de se sentir en empathie avec eux qu’ils semblent être robotisés et donc dénués de sentiments humains.

Sans doute est-ce dû au style très particulier de l’auteur, mais Meyer, Blondel et Mercredes m’ont profondément ennuyée car il m’a été impossible de déceler la moindre émotion dans ce récit.
En résumé, j’ai lu mon premier Echenoz et n’en lirai pas d’autre.

4 Réponses à “Nous trois, de Jean Echenoz”

  1. Ah quel dommage, il a écrit tellement de bons bouquins, je le tiens pour l’un des tout meilleurs écrivains français actuels. Essaie peut-être son Ravel, une biographie largement adaptée des derniers jours du compositeur.

  2. This book is really quite unusual but interesting!

  3. J’ai dû lire ça quand c’est sorti, un ami me l’avait prêté, à l’époque où j’étais ado. Et effectivement, cela ne m’avait pas laissé une impression transcendantale. Mais il faudrait que j’y revienne.

  4. Je n’ai pas encore fait la tentative, la ferai-je ? Oui mais pas prochainement.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

~ Angelak ~ |
salon international du livr... |
MonArt swing2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Saga de l'Espace
| Total nosense
| llectures 2012