06 novembre 2009 ~ 4 Commentaires

Exit le fantôme, de Philip Roth

Lecture en cours    Nathan Zuckerman est de retour à New York après une longue absence. Une absence obligée suite aux menaces de mort à caractère antisémite reçues à plusieurs reprises après la parution d’un de ses romans. Car Nathan est un auteur reconnu, aujourd’hui septuagénaire, retiré à la campagne et vivant en ermite.

La raison qui le fait revenir dans sa ville est médicale. Il vient subir une intervention chirurgicale suite à un cancer de la prostate dont il est sorti ; malheureusement pas indemne. Mais son séjour va se prolonger et durer plus longtemps que prévu, car le vieil homme va croiser par hasard la route d’un jeune couple dont la femme va profondément le troubler et réveiller en lui des sentiments qu’il pensait éteints. Il va également revoir une femme aujourd’hui aussi âgée que lui et malade comme lui, mais dont il se souvenait jeune, belle et pleine d’avenir. Cette femme, qui  fut la muse d’un grand écrivain qui était le mentor de Zuckerman, lui renvoie une image de déchéance physique qui ressemble à la sienne, ce qui le bouleverse.

Je me réjouissais de retrouver Philip Roth, dont le style simple et le ton sarcastique sont toujours un vrai bonheur. La politique est ici comme souvent très présente – l’action se déroule lors de l’élection présidentielle de 2004 – et les attentats du 11 septembre  continuent d’obséder les esprits. Mais malgré ce sujet et cette toile de fond qui pourraient sembler lourds et rebutants, ce roman est bourré d’humour… cynique bien sûr. Pourtant, il m’a moins plu que « le complot contre l’Amérique ». J’ai trouvé en effet que le récit tournait un peu en boucle à partir du moment où le héros se met à écrire des dialogues imaginaires avec la jeune femme qui met ses sens en émoi, fantasmant ainsi une vie sexuelle devenue impossible. Des dialogues intéressants certes, mais à mon sens moins que le reste de l’histoire.

4 Réponses à “Exit le fantôme, de Philip Roth”

  1. Alex de Mot-à-Mots 6 novembre 2009 à 14:59

    Jamais lu cet auteur, il va falloir que je m’y mette. Du coup, j’ai noté dans ma LAL « le complot contre l’Amérique ».

  2. Je viens juste de lire une critique dans le magazine ELLE QUÉBEC et vlan, je vois que tu as déjà lu ce livre !!! Il faut dire que tu es une gourmande de la lecture comme mon fils, Alexandre. Je suis à lire, Nelly Arcan cette auteure québécoise de 32 ans qui s’est suicidée récemment. Le titre est : À ciel ouvert, je débute alors je ne peux pas t’en parler. Son dernier livre est : La clé du paradis, il va sortir bientôt et porte sur la peur de veillir. Effectivement, Nelly de son vrai nom, Isabelle Fortier avait déjà subis 3 chirurgie, sein, bouche et pomettes et elle faisait de l’exercise 4 fois par semaine. Ouf, j’avoue que tout ça me rejoint et me touche beaucoup.
    Bise xx

  3. Comme Alex, jamais lu Roth et pas vraiment tenté, mais je ne saurais dire pourquoi !

  4. Je n’ai lu qu’un livre de Roth : « La tache » et je n’ai pas beaucoup aimé. J’ai envie de retenter le coup avec « exit le fantome ».
    Tu as l’air d’avoir lu pas mal de ses livres.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

~ Angelak ~ |
salon international du livr... |
MonArt swing2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Saga de l'Espace
| Total nosense
| llectures 2012